Barbara Moore, un parcours et une voix mémorables

Plutôt que d'avoir un seul talent, Barbara Moore en avait deux. Compositrice surdouée ayant travaillé en discrétion avec les plus grands, elle était aussi dotée d’une voix exceptionnelle qui sublimait ses créations et celles des autres.


Figure lumineuse, elle développait artistiquement une vision pure, tout en poursuivant sa quête d'émerveillement.

Avec lucidité, elle reconnaissait l'importance de la noirceur en adoptant une approche également élégiaque pour rétablir l'équilibre face à son optimisme parfois naïf mais attachant.


Lorsque je l'ai découverte, l'enchantement fut immédiat. J'ai été séduite par sa singularité qui subsistait sans concession, témoignage d'une maturité humaine propre aux grands esprits, puis par son tempérament viril capable de laisser place à cette douceur inouïe, celle qui émanait dans son chant tel un pouvoir pour consoler le monde.


Malgré des qualités et des prédispositions hors normes, c'est seulement dans l'ombre - et sans véritable reconnaissance - qu'elle a contribué à répandre de la beauté.

Avec mon court-métrage « Memento Mori », le but initial de cet hommage était de mettre en lumière son talent, celui que j'estimais avec peine réduit à l'oubli. Désormais, j'espère qu'il permettra de maintenir sur terre la flamme de son âme incandescente.

Vous pourrez donc retrouver en bande son les morceaux suivants :

• « Moon Bird » de Roger Webb avec la voix de Barbara Moore

• « Shades - Tones » de Barbara Moore avec la présence de sa voix.

Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags